Interview de Digital Airways : la box qui donne tout son sens aux objets connectés

Digital Airways LogoEt si vous tiriez parti de tous vos objets connectés avec simplement une seule box afin de créer de nouveaux usages ? Digital Airways nous parle de sa Thing Box, qui basée sur une longue expérience se propose de répondre à cette problématique. Nous n’avons aucun doute sur le fait que la Thing Box éveillera la curiosité de nombreuses personnes au CES 2015 de Las Vegas.

Pouvez-vous nous présenter Digital Airways et les produits que vous allez présenter au CES 2015 à Las Vegas ?

Digital Airways : Au CES, nous présentons la Thing Box, un petit boitier capable non seulement de rendre compatible les objets entre eux (comme beaucoup savent déjà faire), mais surtout de créer de nouveaux usages (comme peu pensent à faire). Pour les entreprises, c’est avant tout un moyen simple et rapide de proposer de nouveaux usages en tirant pleinement partie de nombreux objets connectés. La Thing Box est faite pour s’intégrer dans des environnements déjà existants, et pour évoluer avec les technologies.

Digital Airways : Franck Lefevre et Nicolas Silberzahn

Digital Airways accompagne depuis 15 ans des entreprises comme Samsung, SAGEM, Schneider Electric ou Peugeot-Citroen dans le développement de stratégies produits mettant en oeuvre des interactions fortes avec les utilisateurs. A ce titre, les solutions qu’elle réalise, tirent pleinement parti des objets connectés.
L’entreprise est située en Normandie, à Caen et Argentan. On aurait pu aller en région parisienne, c’est vrai. Mais la Normandie regorge de projets et de personnes aussi intéressantes que passionnées, alors pourquoi s’en priver ?

Un petit historique de l’aventure autour du produit ? D’où est née l’idée ?

Digital Airways : ThingBoxDigital Airways : « Une montre connectée ? Pour faire quoi ? » On l’a souvent entendue, cette phrase. Et même nous, on ne sait pas y répondre aujourd’hui. En revanche, nous pensons que couplée à d’autres objets et services, la montre connectée prend tout son sens, puisqu’un tel système permet de bâtir de nombreux usages nouveaux. Le problème c’est qu’aujourd’hui, bien qu’étant de la même famille, il est rare que les objets connectés communiquent entre eux, et leurs usages sont bien souvent restreints. La faute aux marques, aux protocoles..? Qui sait..
A Digital Airways, nous pensons que seul l’usage fera réellement la différence entre les produits de demain. C’est pour cette raison que nous avons créé la Thing Box, pour que chaque entreprise puisse se concentrer sur un usage concret en oubliant les barrières technologiques. C’est une façon de proposer de nouveaux produits avec de nouvelles fonctions, simplement et de façon transparente pour l’utilisateur.

Votre produit est déjà commercialisé, quels sont vos clients cibles et dans quels pays ?

Digital Airways : La ThingBox est déjà déployée dans plusieurs projets allant du monitoring énergétique au pilotage de matériel de plateaux pour des compagnies théâtrales.

Initialement, nous avons pensé la Thing Box pour les développeurs, les « bidouilleurs ». Aujourd’hui, nous connaissons son potentiel, et nous la déclinons dans une multitude de domaines : santé, lumière, énergie, Silver Economy, domotique…

Digital Airways : Thing Box

Quelles sont les ambitions de Digital Airways pour le développement à l’international ?

Digital Airways : Digital Airways est une « vieille start-up » et ses clients sont souvent de entreprises « globales ». Nous travaillons ainsi dans divers pays comme les Etats-Unis ou le Japon mais, concernant le monde de l’Internet des Objets, on trouve chez les entreprises françaises un dynamisme et une créativité exceptionnelle.

Prévoyez-vous de faire une levée de fonds ou un crowdfunding pour accélérer votre développement ?

Digital Airways : Nous ne prévoyons pas de levée de fonds car nous arrivons à assurer notre profitabilité par le chiffre d’affaire que nous réalisons avec nos clients. C’est pour nous non seulement une garantie d’indépendance, mais aussi un « garde fou » car toujours confronter notre créativité à des vrais clients nous assure qu’elle ne s’écarte pas trop de leurs attentes.

Merci de nous avoir consacré quelques minutes de votre temps, qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

Digital Airways : La ThingBox attire actuellement de nombreux nouveaux projets. C’est à eux qu’il faut souhaiter beaucoup de succès car nombre d’entre eux ont un gros potentiel que la ThingBox doit leur permettre de réaliser rapidement !

Plus d’infos sur le site web de la startup : Digital Airways.
Retrouvez les également sur Twitter @digitalairways.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *